Une brève histoire du train

Les trains datent d’il y a plus d’un siècle et les progrès technologiques ont permis à cette industrie de continuer à se développer. Le train a été un mode de transport courant dans de nombreux pays. Bien que le train existe depuis un certain temps, il a également beaucoup changé. Dans cet article, nous allons voir ce qu’est le train et ce pour quoi il est le plus connu.

Tout d’abord, un train est simplement un moyen de déplacer de grandes quantités de masse à très grande vitesse. Cela en fait l’un des moyens de transport les plus rapides à la disposition de presque tout le monde au niveau international. C’est le sens premier du mot.

La croissance du chemin de fer a commencé au 19ème siècle et depuis lors, le taux de croissance a été impératif pour répondre aux besoins croissants du réseau ferroviaire en expansion du monde en développement. Les trains sont également largement utilisés dans le secteur commercial et économique, car ils sont très efficaces pour transporter des marchandises en grandes quantités.

Bien que le train soit considéré comme l’un des moyens de transport les plus rapides à la disposition de la communauté internationale, c’est aussi l’un des moyens les plus polluants. Bien que l’industrie ait réussi à faire de grands progrès en termes de trains plus propres, il existe encore de nombreux problèmes concernant l’industrie ferroviaire. L’un de ces problèmes est la loi d’urgence sur le bruit dans les transports (NTYRA), qui couvre le bruit provenant des trains. Malgré les nombreuses rénovations entreprises, de nombreuses régions ne sont pas en mesure de faire face au bruit élevé qui circule sur les rails. En conséquence, des personnes sont blessées.

En outre, les exigences croissantes du secteur du tourisme ont donné lieu à la construction de tunnels, qui sont très appréciés des touristes et leur permettent également de contourner le trafic encombré des frontières. Un certain nombre d’attractions touristiques du pays ont vu le jour grâce au réseau ferroviaire. Le chemin de fer panoramique de Jaldapara, la crique de Qinetiaru, les tronçons de Burke, la piste des Tanagers et Kaapsehoop sont quelques-unes des attractions qui ont des tunnels qui les relient.

Les personnes qui souhaitent se rendre dans des pays où la circulation des marchandises est rapide, comme Singapour et Dubaï, sont souvent confrontées au problème du transport routier. Tel Aviv est l’un des rares endroits au monde où vous pouvez le faire aussi facilement. Il ne faut que quelques heures pour se rendre de Tel Aviv à Haïfa et aux centres commerciaux de l’émirat en passant par le réseau ferroviaire.

Il existe un plan à long terme visant à faire de Tel Aviv, à l’exception de Jérusalem, une destination d’affaires. La ville est reconnue comme un leader mondial dans le secteur des technologies et des affaires, avec la présence des plus grands marchés américains et asiatiques. La ville a géré de main de maître le transport de biens et de marchandises vers de nombreuses destinations, notamment les États-Unis, le Royaume-Uni et la Corée du Sud. Souvent, les tarifs sont réduits de moitié par rapport à un système routier ou ferroviaire comparable.

Les ports et les voies navigables sont essentiels à la circulation des marchandises, des personnes et des capitaux. Le déplacement des capitaux a été facilité ces dernières années par les chemins de fer. Cela a été possible parce qu’une ligne ferroviaire n’a pas besoin de rencontrer le trafic d’une autoroute routière et les passages à niveau qu’il faut négocier avec des feux de signalisation ou des barrières. En outre, les habitants de la ville peuvent entrer et sortir directement de la gare.

Il y a plus d’une centaine de lignes de chemin de fer qui fonctionnent en Israël. Un voyageur quitte Israël pour New York, Chicago, Boston, Atlanta, etc. sans prendre l’avion. Ces villes et d’autres sont situées de telle manière que la gare est le centre d’affaires de la ville et le point d’embarquement des trains de marchandises qui se dirigent vers les sites de voyageurs.

En Israël, le train est utilisé comme moyen de transport, tout comme aux États-Unis. Cela diffère de la perception commune de l’Occident comme étant un problème américain. Des amis m’ont dit qu’un Américain préférerait de loin prendre l’avion pour Singapour plutôt que le train pour New York, c’est donc ce que ressent un Israélien. Des amis m’ont également dit qu’un Américain ne penserait jamais à visiter Dubaï, qui est un pays musulman presque indigène. Pour un Israélien, Dubaï est « notre » Dubaï.

Aviv est la destination préférée de nombreux touristes américains. On y trouve beaucoup de belles choses et beaucoup plus de choses moyennement intéressantes, mais les routes sont remplies de mendiants, de vagabonds et de drogues, et les filles dans les hôtels sont pour la plupart ivres, nues ou semi-nues. Il ne faut pas exagérer, car les deux endroits attirent différentes sortes de personnes.

Parfois, je m’interroge sur l’opportunité de laisser nos 6 000 habitants dans le pays, alors qu’en même temps je m’interroge sur l’opportunité de laisser 85 000 Américains visiter Aviv. C’est l’un de ces moments où j’aimerais être un homme de vision, et non un homme de sentiments superficiels et stupides.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.