Peut-on emporter une vape dans un avion ?

Il est probable que votre besoin en nicotine ne soit plus aussi important qu’avant si vous êtes passé à la vape et avez arrêté de fumer. Vous découvrirez probablement que vous pouvez éviter de fumer pendant plus longtemps que vous ne pouviez éviter de fumer des cigarettes auparavant. Si vous devez vous absenter de la maison pendant un certain temps, vous ne voudrez probablement pas être trop loin de votre vape, et cela est vrai même lorsque vous voyagez. C’est comparable au fait de vouloir apporter vos cigarettes dans un avion si vous voyagez dans un autre pays.

Cependant, voyager avec votre matériel de vape implique d’emporter deux types de matériaux – des liquides et des batteries lithium-ion – que les compagnies aériennes considèrent comme dangereux, ce n’est donc pas exactement la même chose que d’emporter un paquet de cigarettes. En outre, les lois sur la vape varient considérablement aux niveaux régional et international. Vous ne pouvez pas partir du principe qu’il est aussi facile d’acheter des accessoires de vapotage et du e-liquide que d’acheter des cigarettes n’importe où dans le monde, et emporter votre vape dans un avion n’est pas aussi simple que de transporter un paquet de cigarettes dans votre poche.

Alors, sera-t-il possible de fumer dans les avions en 2022 ? Tant que vous respectez les réglementations relatives aux voyages avec des piles et des liquides, vous ne devriez généralement avoir aucune difficulté à emporter votre vape avec vous. Cependant, il y a quelques facteurs uniques à garder à l’esprit si vous voulez avoir la meilleure expérience possible.

Informations importantes : Les lois régissant le vapotage à l’étranger peuvent changer soudainement.

La chose la plus importante à retenir lorsque vous voyagez avec une vape est que les politiques des compagnies aériennes concernant le vapotage, ainsi que les lois locales dans d’autres pays, sont susceptibles de changer à tout moment. Même si nous pensons que les faits relatés dans cet article sont exacts au moment de la rédaction, il est de votre devoir de vérifier toutes les règles et restrictions avant votre voyage.

Comment voyager avec votre Vape

Étant donné que la majorité des appareils de vapotage utilisent des batteries au lithium-ion, les compagnies aériennes ont imposé des restrictions sur l’emport de votre matériel de vapotage à bord. Les batteries au lithium-ion pouvant surchauffer et prendre feu si elles ne sont pas manipulées correctement, la sécurité des batteries de vape est cruciale. Toute batterie au lithium-ion transportée sur un vol comporte un petit risque inhérent dû au changement de pression atmosphérique en altitude. Pour cette raison, les vendeurs de batteries font souvent appel à des transporteurs terrestres pour livrer les marchandises aux clients.

La majorité des compagnies aériennes suivent ces directives lorsqu’il s’agit d’emporter des vapes à bord.

Tout équipement de vapotage avec une batterie intégrée ou tout autre équipement équipé d’une batterie doit être éteint et rangé dans votre bagage à main.

Vous devez également ranger toutes les batteries supplémentaires dans votre bagage à main. Les piles de rechange doivent être placées dans des conteneurs rembourrés qui séparent les bornes métalliques et les empêchent d’entrer en contact avec d’autres objets métalliques.

Seuls les dispositifs de vapotage dont les piles ont été retirées sont autorisés dans les bagages enregistrés.

Bien que les restrictions concernant l’utilisation d’une vape en avion puissent sembler onéreuses, il est essentiel de réduire autant que possible le risque d’incendie. Le risque est quelque peu réduit par la chambre pressurisée où se trouvent les batteries et par la capacité de l’équipage de bord à réagir rapidement à tout événement imprévu.

Le vapotage est-il autorisé dans les avions ?

Le vapotage n’est autorisé sur aucun vol. N’essayez jamais de fumer à bord d’un avion, car vous vous ferez très probablement prendre et devrez ensuite faire face à de graves problèmes juridiques. Vous devriez apporter un supplément de nicotine, comme des gommes ou des sachets de nicotine, si vous devez faire un long voyage et craignez que le fait de ne pas avoir accès à la nicotine ne vous mette mal à l’aise.

Le vapotage est-il autorisé dans l’aéroport ?

La meilleure chose que vous puissiez faire en voyage pour éviter d’avoir des ennuis pour avoir fumé est de partir du principe que vous ne pouvez pas fumer dans les endroits où il est interdit de fumer. Ainsi, à moins que vous ne vous trouviez dans un lieu autorisé à fumer, gardez votre matériel de vapotage dans vos bagages.

Un problème à garder à l’esprit lors de l’utilisation d’un vaporisateur dans un aéroport est que tous les aéroports n’ont pas de zones fumeurs à l’intérieur de leurs périmètres de sécurité, et certains de ceux qui en ont n’ont pas de signalisation indiquant ces endroits. Si vous n’avez pas pris l’avion depuis un certain temps et que vous êtes habitué à trouver un salon fumeur chic dans chaque aéroport, vous devez savoir que la majorité des aéroports n’ont plus les salons fumeurs bien équipés d’autrefois. De nos jours, les installations pour fumeurs sont plus souvent des cages extérieures avec peu ou pas de sièges et sans contrôle climatique.

Il est de plus en plus rare d’annoncer la disponibilité d’espaces fumeurs dans les aéroports. Demandez de l’aide à un membre du personnel si vous ne parvenez pas à trouver un espace fumeur à l’aéroport en lisant les panneaux.

Il peut arriver que l’aéroport que vous traversez n’ait pas de zone fumeur côté piste. Dans ce cas, vous devrez tirer une dernière bouffée avant de vous rendre à l’aéroport. Vous devrez quitter l’aéroport pour fumer si vous avez une escale dans un aéroport sans zone fumeur côté piste. Vous ne pouvez pas fumer avant d’avoir passé la douane et d’être entré dans le pays si l’aéroport se trouve dans un pays étranger. Ensuite, pour entrer à nouveau dans l’aéroport, vous devez repasser par le contrôle de sécurité.

Une autre situation dans laquelle vous serez heureux de disposer d’un autre type de supplémentation en nicotine est celle où le vapotage est si encombrant dans certains aéroports.

Renseignez-vous toujours sur les réglementations locales en matière de vapotage avant un voyage.

La dernière chose à laquelle vous devez penser lorsque vous préparez votre matériel de vapotage est de savoir si vous pourrez l’utiliser partout où vous avez l’habitude de le faire chez vous. Vous aimerez peut-être fumer, par exemple, en vous promenant dans le parc. Vous devez en être conscient avant de partir, car de nombreux pays et régions ont des lois sur le tabagisme public qui s’appliquent également à la vapoteuse. Il est sage de présumer que vous ne devez pas fumer dans les endroits où il est interdit de fumer.

Maintenant que vous connaissez les règles, allez sur www.vapotheque.ch et choisissez celle qui vous convient le mieux et envolez-vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.